Le néopunisme une maladie moderne

 

Le néopunisme est terme valise, il en va de même pour “néopuniques”, le premier désigne un mouvement anti-berbère créer par les pseudo-berberistes de l’Est maghrébin plus communément connu comme “amazighisme” qui considère Les Carthaginois comme leurs ancêtres et refuse d’admettre l’invasion des Phéniciens, faisant de Hannibal leur héro national et berberisant l’envahisseur à des fins politiques.
En ce qui concerne le néopunique c’est un individu qui participe a faire renaître le prestige carthaginois au Maghreb et ils se considèrent le Roi cananéen Mazigh comme son ancêtre, il a le regard tourné vers la Phénicie (Proche Orient).

Niveau religieux le néopunisme n’encourage pas le retour des religions libyques mais le retour du culte de Tanet et de toutes les croyances carthaginoises, trahissant le combat de ses ancêtres. Il est difficile de prouver que le maghrébin néopunique a du sang phénicien en lui, ce qui est sure c’est qu’il vit en contradiction totale, pour lui Carthage est sa civilisation, il aime Massinissa qui a combattu les Phéniciens mais aiment quand même ceux qui opprimaient leurs ancêtres à l’instar des panarabistes maghrébins qui critiquent les Arabes mais se considèrent leur frère alors qu’ils ont opprimé leurs aïeux.

L’autre grand phénomène du néopunisme c’est le complexe vis à vis des grandes civilisations du monde, est le résultat de l’absence de perspective à une époque où les liens civilisationnels entre l’Hespérie (Maghreb) et l’Hellénie n’était pas encore connue et où l’Atlantide était encore considéré comme étant la chasse gardée des Barbares Nordiques et des néonazi. Cette absence de civilisation en Hespérie a fait naître chez certain une volonté de se tourner vers la Phénicie (Proche Orient), pour certain nous étions des Yéménites, pour d’autres des arabo-musulmans, puis vient la dernière forme de l’évolution du complexe, les néopuniques, qui considéraient qu’on est des Phéniciens. Ce complexe s’explique aussi par la volonté d’avoir un prestige face à un monde moderne qui ne reconnait que l’empire romain et le monde hellénique comme étant digne de mention dans les livres d’histoire, en effet le néopunique est une victime de la barbarie (modernité) refusant d’admettre que ses ancêtres se battaient avec des armures en peau de bêtes et vivaient dans des maisons en terre. Ce complexe a fait du néopunique un individu ultra-complexé et le monde barbare (moderne) en joue et encourage l’islamisation et la phénicisation de l’Hespérie, notamment dans le travail de propagande réalisé par l’institut du monde arabe à Paris.

Dans le mot “néopunique” il y a “punique”, mais qui sont-ils? Les Puniques est un peuple de métisse créer par les Carthaginois mélangeant à la fois les colons Phéniciens, leurs esclaves divers et les autochtones libyens.

Finalement faut il blâmer le néopunique?

Le vrai dilemme de l’Hespérie c’est de retrouver son prestige atlante, restaurer l’Atlantide et de renouer avec son identité libyque, sans cela nous seront condamné à nous chercher des origines levantines, en l’absence d’une véritable perspective le néopunique continuera sa triste déchéance orientaliste. Mais comment peut-on lui reprocher une telle perdition alors que tout a été fait des livres scolaires à l’histoire officielle pour détruire notre identité atlante? Le temps est désormais arrivé pour une véritable restauration du patrimoine de l’île atlante qu’est l’actuel Maghreb, ce n’est qu’ainsi que nous pourrons en finir avec ce complexe civilisationnel et redevenir ce que nous avons toujours été.

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/le-neopunisme-une-maladie-moderne/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :