Le Pin noir atlante

 

Le Pin noir du Maroc :
Pinus nigra Arn. var mauritanica Maire et Payer ssp. Clusiana Clem.
Nom libyque : Anagro.

Cette espèce est très polymorphe et comprend plusieurs races géographiques ayant leurs aires propres dans la région méditerranéenne :

 

  • Le pin noir de Salzmann ou des Cévennes en Espagne et en France.

  • Le Pin noir d’Autriche dans les alpes orientales et les Carpates.

  • Le Pin noir de Caramanie en Orient et en Crimée.

  • Le Pin noir de Corse ou de Calabre.

  • Le Pin noir du Maroc.

Cette variété endémique du Maroc n’existe que dans le Rif où il occupe quelques rares stations, vers 1.500-1.600 m d’altitude, en compagnie du Pin maritime, du Sapin du Maroc et du Cèdre à la base de son étage.

La dispersion du pin noir à l’état de races distinctes et régionalement bien localisées, suppose une aire jadis continue et une grande ancienneté de l’espèce et la preuve de l’existence de liens géographiques aujourd’hui rompus. L’isolement géographique des peuplements résiduels a abouti, sous l’action du temps, à la différentiation de races locales qui se comportent actuellement comme des espèces. Il en est de même pour les Sapins du pourtour méditerranéen.

Le pin noir appartient à un groupe du genre Pinus qui existait déjà au Crétacé inférieur sous des formes voisines des types actuels. Cet arbre est donc une remarquable relique des temps géologiques les plus reculés (troisième partie de l’ère Secondaire).

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/pin-noir-atlante/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :