Le Genévrier Rouge

 

Juniperus phoenicea, dit Genévrier de Phénicie ou Genévrier Rouge.
Noms libyques : Arar, Aïfs.

Cette espèce est circum-méditerranéenne que l’on trouve en Afrique du Nord, aux Iles Canaries, en Arabie, dans la péninsule ibérique et un peu en France (dans les Alpes et sur les sables du littoral).

Il occupe des surfaces importantes en Algérie, au Maroc et en Tunisie, dans deux milieux très différents : en montagne et sur le littoral. On le trouve aussi en Libye.

Au Maroc, l’aire du Genévrier rouge comprend deux secteurs bien différentiés : Le secteur littoral qui est très limité puisqu’il n’englobe que les dunes maritimes du Maroc et en particulier celles de Saïdia, Mehdia, Azemmour et Essaouira. Et le secteur montagnard qui s’est développé dans tout le Moyen Atlas de Taza au Tadla, dans le Haut Atlas où il couvre d’importantes surfaces, notamment sur le versant sud, et sur les îlots montagneux du Maroc oriental au sud d’Oujda ainsi que les pentes du Sagho jusqu’à 2.000-2.400 m. il est rare dans le Rif.

Du point de vue écologique, ce Genévrier est essentiellement xérophile, mais il n’est pas thermophile comme le thuya. De toutes les essences forestières, c’est elle qui résiste le mieux à l’aridité que ce soit sur les dunes ou en montagne. Dès que le climat devient froid et continental, il se substitue au thuya et lui succède en altitude dont la limite ne dépasse pas 2.400 mètres.

C’est une espèce de l’étage méditerranéen semi-aride, qui se contente en montagne d’une faible pluviosité (250 mm d’eau) et qui est indifférent à la nature du sol. Sa robustesse lui permet de végéter dans des conditions les plus sévères, mais il ne résiste pas aux incendies avec la même vigueur que le thuya car il ne rejette pas de souche.

Son bois est utilisé comme bois de charpente et de construction par les populations locales. Les petites perches sont assemblées et tressées pour être utilisées comme armatures des dalles en terre des terrasses.

Les arbres sont souvent traités en émonde pour servir à l’alimentation du bétail en hivers et en période de sécheresse.

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/le-genevrier-rouge/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :