Chenanisaurus Berbericus, le dernier dinosaure au monde découvert au Maroc

 

Premièrement nous tenons à nous expliquer au sujet de la modification du nom, en effet les scientifiques barbares (anglosaxons) ont choisie de dénommé ce spécimen par “Barbaricus” en référence aux populations berbères et jouant sur le vieil amalgame arabe et européen qui consistait à nommé la Libye (Afrique du Nord) par le terme de “Barbarie”, terme tout à fait impropre à ces pays, mais qui perdura tout le long d’une époque où les pirates dit “barbaresques” furent diabolisé ainsi que tout la région par une Europe totalement déconnecté des réalités raciales et culturelles. Ce terme de “barbare” est aussi utilisé dans la langue arabe pour pervertir le terme “berbère” et diabolisation les populations en détruisant leur généalogie et leur amour propre, sachant qu’en réalité le terme “barbare” était utilisé par les Romains pour nommer les populations nordiques qui rejetaient le mode de vie romain, ainsi que l’amitié avec l’empire, chose qui n’était pas le cas en Libye, bien au contraire. Chez les Hellènes (Grecs) le terme “barbaros” voulait dire “mécréant”, c’est à dire des peuples n’ayant pas la connaissance des Dieux et n’adorant que des totems et des esprits volatiles comme les éléments (religion abstraite), hors les croyances helléniques tiennent leur racine de la Libye d’où est né la religion et les cultes primordiaux des Dieux. Ainsi nous avons décidé de rectifier l’erreur de ce savant en désignant ce dinosaure par Berbericus, même si ce nom est incorrect puisque que les Berbères viennent d’Ethiopie et que la région était surtout habité par les Ibéromaurusiens et donc les Atlantes. Il serait plus juste de le nommer Chenanisaurus Atlanticus, néanmoins nous faisons le chois de rectifier l’erreur la plus grave pour le moment.

 

Chenanisaurus Berbericus est l’un des derniers dinosaures qui vivaient au Maroc il y a 66 millions d’années. Une mâchoire partielle appartenant à l’animal prédateur a été découverte par le Docteur Nick Longrich l’année dernière dans le bassin d’Ouled Abdoun, une découverte qu’il a décrite comme similaire à «gagner la loterie».

Le dernier dinosaure qui a vécu au Maroc a été identifié par le Dr Nicholas Longrich, un scientifique qui a découvert l’année dernière dans le bassin Ouled Abdoun une mâchoire partielle de Chenanisaurus Berbericus. Selon The Irish Times , l’animal prédateur a été trouvé dans la mine de phosphite Sidi Chennane, située près de Khouribga.

Le Dr Longrich, chargé de cours au département de biologie et de biochimie de l’Université de Bath, a déclaré à la même source que sa découverte est semblable à la «loterie gagnante». Après un an d’examen du fragment du dinosaure, Longrich avec l’aide de ses collègues de France, du Maroc et de l’Espagne a finalement pu donner une description claire de la race des dinosaures.

 

Le dernier dinosaure à vivre en Libye (Afrique) et probablement le dernier sur terre.

 

Le Dr Longrich et ses collègues ont décrit l’animal comme un Chenanisaurus avec des traits distinctifs. C’est un Abelisaur à deux pattes de 7-8 mètres (23-26 pi). Le dinosaure est une version plus petite du T-Rex nord-américain mais avec des mains plus petites. Tout en examinant la découverte, Longrich a indiqué que les dents étaient assez fortes pour craquer un os.

La découverte menée par le Dr Longrich et son équipe révèle plusieurs éléments sur l’ère des dinosaures. «Nous n’avons pratiquement pas de fossiles de dinosaures de cette période au Maroc; il peut même s’agir du premier dinosaure nommé depuis la fin du Crétacé en Libye (Afrique). C’est aussi l’un des derniers dinosaures avant l’extinction massive qui a effacé les dinosaures. C’est une découverte passionnante car elle montre à quel point la faune était différente dans l’hémisphère sud à cette époque », a déclaré PgLongrich aux IrishTimes.
Le Chenanisaurus est considéré comme le dernier dinosaure à vivre au Maroc après l’extinction massive qui a frappé l’espèce. Le docteur affirme que le dinosaure appartient à l’âge de Maastrichtian, une époque qui suit la disparition de tous les dinosaures.

Ainsi cette découverte prouve que des dinosaures auraient survécu à l’extinction massive de leurs homologues et prouve la véracité des historiens hellènes (grecs) qui nommaient la Libye (Afrique du Nord), le “pays des lézards géants”.

 


 

Source :

https://en.yabiladi.com/articles/details/53423/chenanisaurus-barbaricus-last-dinosaur-have.html

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/chenanisaurus-berbericus-dernier-dinosaure-monde-decouvert-maroc/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :