Les soldats du Dieu EL chassés de Derna

f7c2d241d0ccb052e2b49971274133fc

 

 

Le groupe Etat islamique a confirmé dans une vidéo avoir perdu le contrôle de la ville de Derna, à 300 kilomètres de la frontière égyptienne. C’est le premier revers militaire du groupe terroriste depuis son arrivée en Libye à l’automne 2014. Dans cette même vidéo, l’organisation promet une vengeance.

Cette défaite est symbolique, mais ne signifie pas la fin du jihadisme en Libye. C’est à Derna, ville traditionnellement très conservatrice, que l’organisation Etat islamique a fait son entrée dans le pays en novembre 2014. Depuis, le mouvement n’avait cessé de se développer en étant présent notamment à Benghazi, bastion de la révolution, et à Syrte, située à proximité du croissant pétrolier.

Aucun des deux gouvernements n’a jamais réussi à obtenir de victoire décisive face au groupe Etat islamique, et ce serait une coalition jihadiste, le CCMD (Majless Shura Mujahidin Derna) qui aurait réussi ce tour de force.

 

716587-lib-web-libye-presence-islamistes-01

 

Nous revenons sur l’actualité ancienne de la Cyrénie, il faut rappeler que l’armée du Dieu EL a pour fief la ville de Derna et que cette inaction de la communauté international démontre une volonté de “laissé faire” l’organisation djihadiste à sa guise alors qu’elle prétend la combattre sur tout les fronts notamment en Phénicie (Moyen-Orient).

 

25c4a56500000578-0-image-a-17_1424189768018

 

 

Si on revient plus en arrière on comprend que de l’anarchisme arabe est venu de Cyrénie, quand l’influence des soldats de EL s’étendait jusqu’à Syrte et faisait trembler l’actualité, aujourd’hui même si leur zone d’influence semble avoir diminué il n’en est rien, ils sont toujours présent à Syrte et Beneniké (Benghazi), mais d’une manière plus dissimulée.

 

libye_ws1020019938

 

Quand nous observons la carte ci-dessus, nous remarquons la forte présence islamiste en Cyrénie et dans les plus grandes zones pétrolières de la région. Un simple hasard? Stratégie mûrement réfléchit exactement comme aujourd’hui avec le caliphat de Mossoul en Iraq qui s’enrichit et s’autofinance via la revente contrebandière de pétrole et avec le concourt de l’Arabie Saoudite pour ce qui est du blanchiment de commerce. Pour ceux qui l’ignore il est important de comprendre que l’Arabie Saoudite est corps de l’hydre dont l’une de tête ce trouve actuellement en Cyrénie et une autre en Syrie. L’autre chose qu’il est important de remarquer, c’est la présence militaire libyenne (berbère) au nord-ouest, rien d’étonnant quand on sait que pendant la période coloniale italienne, cette zone était un royaume indépendant dirigé par un résistant libyen (berbère) de grande renommé. L’occident de la Tripolitaine et du Fezzan est propre aux Libyens (Berbères) et malgré sa faible richesse pétrolière, il est évident que cette zone constitue une barrière civilisationnelle au monde arabe et islamiste.

 

mea_etat_islamique_brule_instruments_de_musique_non_islamique

 

Février dernier, l’organisation islamique de Cyrénie a publié des images d’un grand feu d’instruments jugés « non-islamiques ».

L’Etat islamique en Libye a publié mercredi 18 février les images d’hommes cagoulés mettant le feu à des instruments de musique, s’inscrivant dans l’action de propagande menée par les soldats de EL.

Les instruments auraient été confisqués par la police religieuse, et détruits dans la zone de Derna, dans l’est de la Cyrénie. Les images montrent particulièrement des batteries, mais aussi des saxophones, instruments jugés « non-islamiques » par l’organisation musulmane, qui justifierait son action « en accord avec la loi islamique ».

Cette épisode rappel à quel point la main mise des soldats de El sur Derna a transformé la société, meurtre, pillage et terreur sont les règles dans chaque endroit que contrôle cette organisation qu’on pourrait qualifier de filial saoudienne en Libye (Afrique du Nord).

 

ISIS54

 

 

L’islam est devenu une hydre armée de la tête aux pieds qui prend racine en Arabie et qui se disperse vers différents horizons, en l’occurrence en Cyrénie en la ville de Derna. La reprise de la ville par le gouvernement sonne le ralentissement des activités djihadistes ou la recrudescence des actes terroristes clandestins.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La guerre psychologique s’intensifie en avril dernier quand les soldats de EL se mette à exécuter tant tôt des coptes égyptiens, tant tôt des chrétiens éthiopiens . Cependant pour les gens de Cyrénie comme de Tripolie c’est le signe que désormais il faudra se battre pour en finir avec l’islamisme ou disparaître sous son sabre. La fin de la domination des soldats de EL à Derna est peutêtre la fin de l’épopée islamique en Cyrénie mais nous nous y trompons pas, beaucoup de gens soutiennent encore cette idéologie qui a fait souche dans la population et menace le reste du pays qui fut autrefois dans l’antiquité un endroit éclairé par Cyrène l’Athènes libyenne (berbère).

 

1024px-Port_of_Derna_0

 

Aujourd’hui la ville de Derna en Cyrénie respire, une accalmie pour les habitants qui voir leur liberté sauvegardé et leur dignité revenir, espérons juste que plus jamais les soldats de EL ne remette les pieds dans cette ville et que cette région retrouve l’éclat qu’elle mérite loin du panarabisme et de l’islamisme, car en fin de compte le fascisme vert (panarabisme) et le fascisme noir (islamisme) sont deux symptômes d’une même maladie.

 

maxresdefault

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/les-soldats-du-dieu-el-chasses-de-derna/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :