Les Libyens de Serbie

Ayour Atlas

 

Nous ne pouvons parler de pays libyen, c’est à dire de race libyenne (nord-africaine) que si il y a 50% ou plus de personne de race méditerranéenne dans un pays, si il y a cette majorité du gène E1B1B on peut effectivement parler de nation libyenne. Pourtant selon les régions le gène libyen se fera plus ou moins fort et dépassant l’estimation de base à l’échelle national.

En ce qui concerne le gène libyen (nord-africain) dit E1B1B et comportant différents sous groupe, les scientifiques parlent d’une arrivée en Europe il y a 10 000 ans après la découverte de grotte troglodyte typique des berbères africains (Aït Ifrann), pourtant d’autre découverte d’un autre sous groupe libyen démontrera une arrivée bien plus ancienne, entre 15 000 à 20 000, il s’agit alors de la période des Ibéromaurusiens que nous considérant comme les ancêtres des Atlantes (habitants de l’Atlas) avant leur remplacement par les Captiens troglodytes. Une telle ancienneté en Europe démontre par contre une légitimité civilisationnel sur tout l’ensemble du bassin méditerranéen, car les autres peuplades barbares, comme le gène R1b sont très tardif et bien qu’aujourd’hui ils soient considéré comme les autochtones d’Europe du Sud, ils sont en réalité des envahisseurs tardifs, ce qui conforte l’idée d’une race méditerranéenne et donc de pays libyens en Méditerranée depuis la proto-histoire.  

E-V13 (sous groupe de E1B1B) a un pic de fréquence centrée dans certaines parties des Balkans (environ 20% dans les régions du sud, jusqu’à près de 50% est certains endroits et des populations particulières et en Italie. Il a aujourd’hui des fréquences plus basses vers les régions de l’ ouest, du centre et du nord -est , bien que E-V13 a été trouvé dans une sépulture néolithique en Catalogne. 

Nous pouvons néanmoins parler de pays de souche libyenne préhistorique en ce qui concerne tout les Balkans avec la Grèce y comprit, car parle quand même de population arrivé à l’âge mésolithique et d’origine libyenne (nord-africaine), bien avant les invasions barbares qui font aujourd’hui souche avec R1B.

En ce qui concerne la Serbie, elle n’a pas la population le taux de E1B le plus élevé, mais pourtant il est de 20%, ceci est assez significatif pour que l’on parle de “Libyens de Serbie”.

 

 

Ayour Atlas
Author: Ayour Atlas

0 0 voter
Évaluation de l'article
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Next Post

Tiwizi la solidarité atlante

  Tiwizi, une tradition millénaire chez les Atlantes, il signifie “solidarité” en libyen, on parle de solidarité tribal inter-villages. L’expression d’une solidarité ancestrale comme moyen de développement économique et social naturel. « Les sociétés traditionnelles passées se basaient sur une solidarité mécanique impliquant des comportements collectifs et des activités de […]

Subscribe US Now

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :