Les Atlantes face à l’aliénation néopunique

Carte fictive fantasmé par les partisans du mouvement amazigh.

 

Le berberisme fut un échec parce qu’il était l’émanation d’un complexe vis à vis des populations caucasiennes d’Europe.
 
L’amazighisme fut un échec parce qu’il était l’émanation d’un complexe vis à vis des populations adamiques de Phénicie.
 
Aujourd’hui nous sommes dans une nouvelle ère identitaire, celle de l’atlantisme, ce dernier débute à peine qu’il reçoit les foudres des deux idéologies précédentes lui reprochant tant tôt d’aller trop vite et tant tôt de tout remettre en question jusqu’à la terminologie du nom des peuples.
 
Face à un tel retournement de situation (remise en cause, de l’adamisme, de nos origines levantines et notre histoires) l’amazighisme soutenu par les Israëliens contre-attaque. Voici face à vous un exemple de frustration et d’aliénation, mais le ridicule ne tue pas, ils ont fusionné les termes “Atlantes” et “Amazighs” pour donner “Atamazighs”. Bien sur nous vivons dans une époque où le ridicule ne tue pas, allant des drapeaux tricolores franc maçons (voir l’origine du drapeau amazigh) au défilé de miss-amazigh pour capter les pensées du bas-ventre de chaque individu, à défaut de pouvoir le convaincre par l’esprit.

 

Carte fictive situant de façon approximative l’Atlantide à cheval entre le Maghreb et l’Espagne.

 

Comme nous l’avons dit plus tôt, il s’agit d’une carte fictive, cependant elle démontre bien une obsession maladive pour le terme cananéen “Mazigh”,  ici nous avons donc une carte toujours fictive mais plus proche de la réalité, à savoir que l’Atlantide est en réalité le Maghreb avec ses îles satellites comme la Sardaigne ou les Açores. En réalité comme nous l’apprend Platon, il s’agit d’une île gigantesque, nous savons désormais aujourd’hui grâce aux recherches scientifiques que le désert était une mer et que les îles entourant le Maghreb sont les parti émergé d’un ancien continent, prenant l’exemple des Canaries qui constitue un archipel atlantique frontalière avec le Maroc, il faut savoir que la côte marocaine était autrefois plus grande, la monté des eaux a engloutie la dernière ville connu au Moyen-Age et il existe une zone côtière énorme peu profonde qui témoigne d’un passé où ces régions n’étaient pas encore recouverts par la mer. D’autre trace d’architecture en face du Maroc laisse a pensé à un grand Maghreb qui s’étendait des Açores à la Tunisie.

 

Bien sur pour étudier tout cela nous aurons besoin de soutien financier et de spécialistes, tout aide est la bienvenue.

 

Voici notre compte tippeee pour nous envoyer vos dons :

https://en.tipeee.com/maroc-atlantis

 

 

Merci pour tout ceux qui nous soutiennent, le combat contre l’aliénation et la recherche de l’Atlantide ne fait que commencer.

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/les-atlantes-face-a-lalienation-neopunique/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :