«

»

Juil 31 2017

Photo du profil de Ayour Atlas

Imprimer ce Article

Le Maroc doit s’allier au Japon

 

Pourquoi nous devons faire impérativement alliance avec le Japon?

 

L’islam nous le savons est une religion très étroite d’esprit et doit rester loin de nos pays, mais le rejet ne suffit. Le Japon a soumis des lois et des restrictions strictes à l’Islam et toutes les formes d’islam n’osent pas approcher le Japon. Ce n’est pas parce que les Japonais sont insensible au prosélytisme religieux, mais parce qu’ils ont établit des lois, chose qu’aucune pays dans le monde n’ose faire.

Bien sur le Japon est un pays où les progrès sont énormes et la société est très avancés dans tous les domaines.

Ils n’ont pas besoin d’une religion rétrograde et raciste qui considère que l’arabité, la race et la langue arabe est divine.

 

Maintenant, regardez les restrictions et la législation :

1) le Japon est le seul pays qui ne donne pas la citoyenneté aux musulmans.
2) au Japon, la résidence permanente n’est pas attribué aux musulmans.
3) interdiction stricte de la diffusion et de la propagande pour l’Islam.
4) dans les universités du Japon, l’arabe ou toute langue islamique n’est pas enseignée.
5) interdire l’importation du coran dans le pays, en arabe.
6) le Japon est le seul pays au monde qui possède un nombre négligeable d’ambassades de pays islamiques.
7) les seuls musulmans vivant dans le pays sont des sociétés étrangères et ils devraient parler japonais et que les rituels religieux seront strictement dans leur foyer.
dans de nombreuses entreprises, il existe un règlement que seuls les non-musulmans peuvent appliquer pour le travail.
9) interdit toute organisation musulmane au Japon.

 

Voici donc la raison pour laquelle l’Hespérie (Maghreb) une fois libérer du joug arabo-islamique devra s’unir au Japon dans un projet commun pour faire face à l’adamisme judéomusulman. Nous avons tout à gagner à nous unir à des pays qui respecte la religion naturelle, qui va vers le développement individuel, familial, tribal puis social. Le Maroc partage d’ailleurs énormément de point en commun avec le Japon ne serais-ce que pour citer notre Roi lors de son voyage au Japon, très peu de temps après son intronisation :

 

Les traditions millénaires de nos deux pays donnent à nos relations une profondeur historique unique sur la scène internationale. Nous avons, chacun de son côté, cultivé notre héritage civilisationnel, avec la même ambition de nous ouvrir sur le reste du monde.

Nos préoccupations étaient les mêmes. Par exemple, au 19e siècle mon ancêtre Moulay Hassan I-er, conscient des enjeux de la révolution industrielle, avait envoyé plusieurs délégations pour une formation en Europe aux nouveaux concepts de production de l’époque.

Au même moment, l’Empereur Meiji initiait la même démarche, animé de la même volonté. Voyez-vous, malgré l’éloignement géographique, nous partageons les mêmes ambitions pour nos deux pays, les mêmes valeurs aussi de dialogue, de modération et d’ouverture, sans jamais nous départir de ce qui fait notre identité propre.

 

 

Bien sur les comparaisons entre le Maroc et le Japon vont bien au delà de la politique, se sont deux peuples impériaux, profondément religieux, qui partage la même fougue pour la violence, un raffinement pour les arts martiales, ce qui fait d’eux l’un des peuples les plus polies au monde. En effet la politesse élevé est la conséquence d’un passé extrêmement violent, les gens ont très vite comprit que pour vivre en société il fallait avoir un comportement diplomate et une volonté sincère d’acquérir la bienséance. Autre chose si le Maroc était resté libyque et polythéiste, il serait une terre de paix et de progrès spirituel comme le Japon. Aussi le Maroc est une île, c’est l’île d’Atlas, l’Atlantide, les gens sont des insulaires comme les Japonais et partage un destin tourné vers les mers. D’un point de vu purement économique les Japonais raffole du poisson et le Maroc est le pays du poisson par excellence, de plus le tourisme japonais au Maroc rapporterait bien plus que le tourisme français actuel. De plus nous partageons les mêmes convictions monarchistes, une politique impériale tourné vers la défense farouche des intérêts impériaux et de nos traditions millénaires.

 

Désormais nous devons reprendre en main notre Royaume et ouvrir la voie de la renaissance libyque qui nous permettra une alliance atlanto-nippone.

 


Source :

http://loyaliste.blogspot.fr/2011/03/dossier-linterview-de-sm-le-roi-par-un.html

 

Lien Permanent pour cet article : http://marocatlantis.org/maroc-sallier-japon/

%d blogueurs aiment cette page :