Citation : Gabriel Camps

img-1-small480

Condamner les Berbères à un rôle historique passif, c’est à dire quasiment nul, en ne voyant en eux qu’une infatigable piétaille et une bonne cavalerie au service de dominateurs étrangers, même si on reconnaît que ces contingents furent les vrais conquérants de l’Espagne au VIIIème siècle et de l’Égypte au Xème siècle, n’est qu’une aberration non dépourvue de racisme. Elle doit être rejetée.

Les Berbères : mémoire et identité, Gabriel Camps , éd. Errance, 1987, p. 12.

Lien Permanent pour cet article : https://marocatlantis.org/citation-gabriel-camps/

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

WhatsApp chat
%d blogueurs aiment cette page :